Service Clientèle Service Clientèle
Lundi Vendredi 09:00 - 17:00
Service la France:
Appels Internationaux:

Symptômes et traitement de l'Herpès génital chez l'homme et chez la femme

En tant qu’infection sexuellement transmissible, l’herpès génital est généralement provoqué par un virus à savoir l’Herpès Simplex Virus. Pas question de banaliser cette infection qui peut de temps en temps nuire à votre vie intime.

Herpès vaginal et herpès pénis : mode de transmission

Voici une maladie virale qui s’immisce dans la vie intime lorsque les jeunes individus débutent leur activité sexuelle. Il suffit qu’un partenaire sexuel ait seulement des lésions sur la muqueuse pour que le virus soit transmis à un membre sain. La contamination est également effective lors d’un effleurement avec des lésions herpétiques.



Bien plus, il est à mentionner que cette maladie virale peut pareillement s’inoculer de la mère à l’enfant durant la fatidique épreuve de l’accouchement. Toutefois, une contamination indirecte est à exclure car l’agent pathogène ne peut survivre en milieu extérieur.

Les symptômes de l’herpès génital chez la femme et l’homme

En effet, la primo-infection à l’Herpès Simplex Virus se déclenche entre 7 et 21 jours après le rapport sexuel avec un associé sexuel malade. Les signes de la maladie se manifestent alors différemment en fonction du genre. Chez la femme, l’on remarque aussitôt une inflammation de l’anus, du fourreau,  du vagin et de la vulve (vulvo-vaginite). A cela s’ajoute une irritation du col de l’utérus (cervicite). Or, l’homme constate les signes de l’urétrite et de la balano-posthite. A ce stade, le prépuce, le gland et l’urètre s’irritent chez le patient. 

Dans la plupart des cas, les signes avant-coureurs de l’herpès génital. L’on peut citer entre autres des brûlures fugaces, des picotements et des vésicules cristallines au niveau du sexe. Par contre, certains sujets infectés ne ressentent aucun symptôme sur les muqueuses.

Le traitement de l’herpès génital

Dès que vous enregistrez les signaux symptomatiques de cette IST, veuillez  chercher la route qui mène vers un médecin. Ce dernier vous prescrira en conséquence des examens cliniques et éventuellement d’autres analyses médicales. A titre de rappel, le traitement de l’herpès met le virus dans un état latent. En d’autres termes, les substances virales ne suppriment pas le virus qui demeure présent dans les ganglions lymphatiques. Certainement, il s’agit des solutions buvables et des comprimés. Il n’est pas exclu que le professionnel de santé y associe un remède contre les douleurs antalgiques.

De plus, les antiviraux sont requis lorsque l’herpès génital de la femme ou de l’homme atteint un niveau inquiétant. Allant dans la même lancée, les topiques sont promptement préconisés afin que le virus ne se répande pas dans d’autres régions corporelles.

Enfin, vous pouvez soigner l’herpès à base des médicaments naturels. De ce fait, vous gagnerez à appliquer sur vos plaies des huiles essentielles telles que la mélisse, la sauge ou encore la bergamote.

La prophylaxie contre l’herpès génital

En tant que maladie contagieuse, vous devez adopter des mesures préventives pour ne pas contracter l’herpès. Voici quelques conseils pratiques à suivre : 

  • Lavez-vous régulièrement les mains avec de l’eau et du savon chaque fois que vous effleurez des blessures.
  • Abstenez-vous de tout ébat sexuel même protégé lorsque vous êtes contaminé. Point n’est besoin de rappeler que les lésions s’étendent sur d’autres parties du corps.